Par support > Oeuvres diverses > La Guerre des auteurs anciens et modernes

 

1671

Gabriel Guéret, La Guerre des auteurs anciens et modernes

Paris, Theodore Girard, 1671

Complaisants et Critiques

Comme dans le Parnasse Réformé paru en 1668, l'ouvrage commence par le récit d'un songe merveilleux :les auteurs, anciens et modernes, arrivent au Parnasse pour vanter leurs mérites auprès d'Apollon. Alors qu'un tyran vient d'user de violence pour qu'on juge favorablement de ses vers, Apollon formule ce constat :

Puis, adressant la parole à tout le Parnasse : "Il y a, dit-il, dans le monde bien des Denis, mais je n'y vois point de Philoxène, et tel, qui juge souverainement de Corneille, n'a que des applaudissements à donner pour les fautes d'un duc et pair. Il faut, ajouta-t-il, mettre ordre à cet abus qui se multiplie tous les jours ;il faut se défaire de ces lâches complaisants qui tremblent devant un poète de qualité, et désormais je veux établir en cour un misanthrope ordinaire avec plein pouvoir de critiquer de tout ; je pourrai même l'appuyer de deux ou trois satiriques qui seront continuellement à l'affût des méchants vers, et par là je prétend mettre la cour sur un pied que dans peu de temps il n'y aura pas un marquis bel esprit qui ne travaille pour le moins un Benserade".

Ouvrage en ligne sur Gallica p. 86


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »