Par support > Périodiques, gazettes, … > Le Mercure galant

 

1679

Jean Donneau de Visé, Le Mercure galant

Paris, Au Palais, 1679

Revue des théâtres et nouveaux acteurs

A la fin de son volume du mois d'avril 1679, le Mercure galant fait une revue de l'actualité des scènes parisiennes :

Je ne vous tiendrai point la parole que je vous avais donnée de vous faire ce mois-ci un article de modes nouvelles. La saison ne le permet pas. Bien loin d’avoir engagé le beau monde aux promenades, elle a fait courir aux divertissements de l’hiver. L’opéra de Bellérophon a paru tout nouveau tant les assemblées ont continué d’y être nombreuses. L’Ariane de M. de Corneille le jeune n’a pas été moins suivie et Mademoiselle de Champmeslé, cette inimitable actrice qui a passé dans la troupe du Faubourg Saint-Germain y a tiré plusieurs fois des larmes de la plupart de ses auditeurs. On nous y promet, après L’Ariane, la galante comédie de L’Inconnu, du même auteur. C'est une pièce dont on n’a jamais vu finir les représentations qu’avec regret. La Troupe Royale a fait paraître trois acteurs nouveaux, qui ont eu de grands applaudissements. Vous n’en serez point surprise, quand vous saurez qu’ils étaient dans la troupe de Monsieur le Prince qui, après les deux qui jouent à Paris, est la meilleure qui soit en France‌.

Texte disponible sur la plateforme OBVIL.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »