Par support > Périodiques, gazettes, … > Nouvelles de la République des lettres

 

1700

Jacques Bernard, Nouvelles de la République des lettres

Amsterdam, Desbordes, 1700

Succès des comédies italiennes imprimées

Rendent compte de la Télémacomanie, pamphlet contre l'ouvrage éponyme de Fénelon, ce petit article d'octobre 1700 révèle en creux le succès des comédies italiennes publiées par Gherardi :

Il soutient au commencement de sa première que ce qui prouve le mérite d’un livre n’est pas le grand débit qui s’en fait, mais plutôt le jugement avantageux qu’en portent les sages et les savants. Les Fées du jeune Perrault, les Pasquinades de Le Noble, les Maman joie de Madame de Murat **et les comédies d’Arlequin ou le Théâtre italien qui, selon M. Faydi, sont des livres fort méprisables, ont été lus et courus par plus de gens et imprimés plus de fois que Télémaque.

Périodique disponible sur Google Books, p. 386.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »