Par support > Correspondances > Lettre à M. de Balzac

 

1637

Jean Chapelain, Lettre à M. de Balzac

Chapelain, "amiable compositeur de différends"

Chapelain évoque, dans cette lettre à Balzac datée du 6 mars 1637, son rôle de juge des belles lettres par l'exemple du théâtre.

Au reste, vous savez que mon exercice joyeux du carnaval a été d’accommoder une guerre dans sa naissance, entre les seconds poètes, qui vous firent un éclaircissement l’année passée, et Mr. Desmarets, auquel ces Messieurs à ma diligence ont fait réformer quelques endroits d’une comédie qu’il a donnée au public et où il était parlé d’eux et de leurs ouvrages moins dignement qu’ils ne croient mériter. J’espère faire la même chose, l’année qui vient, et m’ériger en amiable compositeur de différends entre honnêtes gens qui font profession des belles lettres et ceux qui ne leur ressemblent pas du tout. Mais que cette espérance demeure secrète entre nous, s’il vous plaît, afin que je n’aie pas besoin d’un entremetteur moi-même, et que je conserve toujours mon crédit en cette matière.

Lettre en ligne sur Gallica t. I, p. 139


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »