Par support > Correspondances > Lettres

 

1625

Jean-Louis Guez de Balzac, Lettres

Paris, Billaine, 1665

Gouverner un fou

Le 1er novembre 1625, Balzac écrit à M. de L’Estang, au sujet de d’Andilly :

Cependant il faut que vous sachiez à quoi je m’amuse et que je vous dise que je gouverne un fou dans lequel je trouve tous les personnages de la comédie et toutes les sortes d’extravagances qui peuvent tomber en l’esprit des hommes.

Correspondance disponible sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »