Par support > Correspondances > Correspondance

 

[s. d.]

Roger de Bussy-Rabutin, Correspondance

1677

Altercation pour des places à la comédie

Le 6 septembre 1677, un certain La Rongère relate au passage ce fait divers :

Je pars demain pour Fontainebleau. La Cour, dit-on, s’y ennuie assez. Je vais aussi m’y ennuyer. On ne s’y porte pas bien. M. de Marcillac en est revenu avec la fièvre tierce. Il a un petit démêlé avec le comte d’Ayen pour des bancs à la comédie, cela regarde leurs charges.

Correspondance disponible sur Google Books.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »