Par support > Correspondances > Lettres de la Princesse Palatine

 

1695

Elisabeth-Charlotte de Bavière – Princesse Palatine, Lettres de la Princesse Palatine

Les conditions matérielles du spectateur

Les lettres de la Princesse Palatine décrivent avec une grande vivacité de ton les événements de la cour de Louis XIV. Dans cette lettre du 16 janvier 1695, la Princesse explique pourquoi elle préfère voir la comédie à Versailles plutôt qu'à Paris..

[Voir la comédie à Paris]
D’abord il faut se faire conduire au théâtre en voiture et, quand on y est, on ne peut pas voir à son aise comme ici, le théâtre étant toujours si plein de spectateurs qu’ils sont pêle-mêle avec les acteurs, ce qui est très désagréable.

[Voir la comédie à Versailles]
Quand il y a comédie, je n’ai que quelques marches à descendre et je suis dans la salle. Il n’y a personne sur le théâtre, de sorte que je vois la comédie dans tout son lustre et, de plus, elle ne me coûte rien. Y a-t-il appartement, j’entends la musique et, après la musique, je ne suis pas obligée d’entretenir de vieilles femmes comme à Paris.

éd. Olivier Amiel, Mercure de France, « Le Temps retrouvé », 1999, p. 165.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »