Par support > Correspondances > Lettres de la Princesse Palatine

 

1696

Elisabeth-Charlotte de Bavière – Princesse Palatine, Lettres de la Princesse Palatine

Les dévots et les comédiens

Les lettres de la Princesse Palatine décrivent avec une grande vivacité de ton les événements de la cour de Louis XIV. Dans cette lettre, la Palatine regrette la mauvaise influence du parti dévot sur les comédiens, qui jouent désormais moins bien..

Marly, le 1er décembre 1696.

Depuis que les prêtres prêchent avec tant d’acharnement contre les comédiens, on trouve moins de bons acteurs qu’auparavant : ces pauvres diables s’imaginent qu’on va les chasser d’un instant à l’autre et ils ne s’appliquent plus à leur métier, sauf ceux de la troupe du roi, où il y en a beaucoup de médiocres aussi. Je ne connais pas un seul comédien que je puisse recommander à votre dilection. Je vais m’informer auprès de la Beauval si elle n’en connaît pas de bons qu’on pût vous envoyer…

éd. Olivier Amiel, Mercure de France, « Le Temps retrouvé », 1999, p. 204.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »