Par support > Recueils de pièces diverses > Les Délices de la poésie galante des plus célèbres auteurs du temps

 

1663

[Anonyme], Les Délices de la poésie galante des plus célèbres auteurs du temps

Paris, Ribou, 1663

Epitaphe du comédien Baron

Dans ce recueil de pièces galantes on trouve cet épitaphe non signée à l'occasion de la mort de d'André Boiron (dit Baron). Comme ce comédien est mort en octobre 1655, il s'agit là d'une pièce qui a déjà probablement circulé avant d'être collectée dans ce recueil.

Celui qui gît sous ce tombeau
Eut ici bas un sort si beau
Qu’il fut tout ce que l’on peut être,
Tantôt serviteur, tantôt maître,
Tantôt divin, tantôt humain,
Tantôt Français, tantôt Romain,
Tantôt gouverneur de province,
Tantôt empereur, tantôt prince ;
Tantôt opulent, tantôt gueux,
Aujourd'hui gai, demain pleureux.
Ses amours furent différentes :
Il aima tantôt des suivantes,
Tantôt des reines ; en un mot,
Tantôt éclairé, tantôt sot.
Dans l’an cinquante de son âge,
Il fit d’un mort le personnage,
De sorte qu’après tant d’éclat,
Il est ici couché tout plat.
Il n’est plus prince ni monarque,
Et la cruauté de la Parque
Lui laisse sur ce monument
Le nom de Baron seulement.

Recueil en ligne sur  Gooble Books p. 119


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »