Par support > Périodiques, gazettes, … > La Muse historique

 

1662

Jean Loret, La Muse historique

Paris, Chénault, [1656-1665].

A l'Hôtel de Bourgogne

Dans sa lettre du 15 juillet 1662, Loret se fait l'écho de Théagène de Gilbert et du Baron de la Crasse de Poisson qui sont joués par la troupe du roi sur la scène de l'Hôtel de Bourgogne :

Hier, qu’il était vendredi,
A quatre heures après midi,
Monsieur, avec sa belle épouse
Et des siens plus de deux fois douze,
Tant domestiques qu’autrement,
Prirent un grand contentement
A voir une pièce nouvelle,
Fille de la docte cervelle
Du sage et renommé Gilbert,
En l’art d’Apollon très expert,
Que Messieurs de l’Hôtel jouèrent, [La Troupe Royale.]
Et que bien des gens admirèrent,
Tant pour l’excellence des vers
Que pour ses intrigues divers,
Et la conduite juste et belle
Que partout on remarque en elle.
Théagène en est le héros,
Et plusieurs tiennent ce propos,
Qu’on n’a jamais vu sur la scène
Rien de plus beau que Théagène.
Mais comme ce sujet nouveau
Est aussi sérieux que beau,
Il fut, avec grande efficace,
Suivi du Baron de la Crasse,
Farce, d’une rare façon,
Dont est auteur le sieur Poisson, [comédien]
Qui changerait en Démocrites
Tous les plus hargneux Héraclites,
Tant on y voit à tous moments
De risibles événements.
Avant cette pièce enjouée
Qui ne peut être assez louée,
Ni du triste, ni du rieur,
Floridor harangua Monsieur ;
Assez succinct sur son langage,
Mais comme un orateur sage
Il possède le beau talent.
Ce peu qu’il dit fut excellent.
Je ne sais que par ouï dire
L’article que je viens d’écrire,
Quand ce serait pour des trésors,
Le vendredi point je ne sors.
Mais, demain, sur un banc ou chaise,
Je verrai Théagène, à l’aise,
Ô Princesse, et je crois qu’aussi
Vous aurez le même souci ;
Car cette pièce en vaut la peine,
Quand bien vous seriez une reine.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »